• Votre courriel
    Votre mot de passe
  •  Lang.
Actualités Infrastructures
Actualités Infrastructures
      • Blue Observer déploie ses voiles et son offre de services

      • Blue Observer dévoile son panel de services en tant qu’opérateur maritime scientifique, développeur d’innovations et acteur de programme RSE. Récemment acquis et complètement réaménagé, leur voilier de 26 mètres Iris s’élancera le 2 novembre en Atlantique Nord et Atlantique Sud pour une expédition inaugurale qui mettra en œuvre plusieurs missions scientifiques, dont la mise à l’eau de flotteurs du réseau international Argo.
      • © Blue Observer
        © Blue Observer

        Vous connaissez Iodysséus ? Fondée par le skipper Eric Defert, ce programme voit désormais ses activités scindées en deux et renforcées. La médiation scientifique et la sensibilisation du grand public à la préservation de l’océan restent dans le giron de Iodysséus, tandis que l’entreprise Blue Observer déploie une offre de services à destination des organismes de recherche publics et des entreprises.

        Blue Observer : une nouvelle structure pour de nouvelles aventures

        2021 aura signé le départ de l’aventure Blue Observer, avec la création de l’entreprise en février, l’intégration dans l’incubateur Emergys Bretagne en avril, notamment grâce à l'accompagnement par le Technopôle Brest-Iroise. Cette année est également marquée par l’acquisition du voilier désormais nommé Iris qui s'en est suivie de 6 mois de rénovation. Pour ce chantier et l’équipement du voilier, Blue Observer s’est appuyé autant que possible sur des acteurs de l’écosystème du Campus mondial de la mer.

        Blue Observer propose une offre innovante à basse empreinte carbone pour répondre aux besoins de recherches et d’observations d’acteurs scientifiques et industriels. Ceux-ci concernent la dépose, l’exploitation ou la récupération de hardware (balises, robots, planeurs ou drones sous-marins) mais aussi la collecte de données ou d’échantillons marins et aérosols.

        Véritable plateforme océanographique pouvant accueillir 6 à 7 membres d’équipage, le voilier Iris sera doté des équipements nécessaires et d’un laboratoire embarqué pour effectuer des prélèvements et des analyses en microbiologie, aérosols et phytoplancton. Au-delà d’une solution décarbonée qui a le vent en poupe, les voiliers peuvent proposer une mise en œuvre moins coûteuse et plus flexible que celle proposée par de plus gros navires motorisés. Iris offre aussi de nouvelles capacités de projection en s’aventurant au-delà du 30ème parallèle sud.

        Par ailleurs, les PME et les grands groupes qui souhaitent développer des programmes RSE pour leurs salariés peuvent aussi faire appel à Blue Observer pour bâtir et animer des actions autour de la compréhension et de l’observation des océans ainsi que des objectifs de développement durable (ODD).

        Une campagne océanographique de 3 mois pour démontrer son savoir-faire

        Eric Defert (Président de Blue Observer, au centre) montre le parcours qu’empruntera le voilier Iris cet hiver, aux côtés de Fortuné Pellicano (Adjoint au Maire de Brest et Conseiller de Brest métropole, à gauche), Romain Cancouët (Ingénieur Euro-Argo) et Mathieu Balbéoc (directeur d’OceanOPS, à droite).

        La première campagne océanographique de Blue Observer se veut ambitieuse, internationale et innovante puisque Iris sera le premier voilier à déployer 100 flotteurs profilants du réseau mondial d’observation Argo pour le compte des Etats-Unis, du Canada et de plusieurs pays européens. Cette mission inédite coordonnée par OceanOPS, dont le siège est à Brest, contribuera ainsi au maintien opérationnel de cet ensemble de flotteurs capital dans l’observation et l’étude de l’océan et du climat.

        Avec 17 flotteurs Argo à bord au départ de Brest, le navire rejoindra le prestigieux centre océanographique de Woods Hole situé sur la côte est des Etats-Unis, où il récupérera 83 autres flotteurs qui seront à leur tour positionnés en Atlantique lors du trajet vers Sainte-Hélène au large de la Namibie.

        Tout au long du parcours, des prélèvements en haute mer seront réalisés au profit de l’Université canadienne de Laval Canada, de l’Institut de chimie de Clermont-Ferrand et de la souchothèque de la Station biologique de Roscoff. Eric Defert souligne qu’en agrégeant ainsi les programmes « Blue Observer apporte sa contribution au dialogue au sein de la communauté scientifique ».

        Le départ d’Iris est prévu le 2 novembre. Le grand public sera invité à venir encourager l’équipe de Blue Observer dans cette nouvelle aventure.

      • Publié le 29/09/2021
Campus mondial de la mer
Technopôle Brest-Iroise
525, Avenue Alexis de Rochon
29280 Plouzané
Contactez-nous
#allerloin
  • Brest Métropole
  • Région Bretagne
  • https://www.tech-brest-iroise.fr/
Lettre d'informations : Désinscription | Mailings : Désinscription
 
Mentions-légales | Plan du site | Powered by diasite
Designed by diateam