• Votre courriel
    Votre mot de passe
  •  Lang.
Actualités Infrastructures
Actualités Infrastructures
      • De la thèse au projet industriel : collaboration entre Lipidocéan et Diana Pet Food

      • Les thèses CIFRE (Convention Industrielle de Formation par la Recherche) permettent le développement de projets industriels innovants reposant sur l'expertise d'équipes de recherche académiques. Alors que sa soutenance de thèse de Doctorat est prévue à l’automne, Cloé Oroy, doctorante au sein de l'entreprise Diana Pet Food et au LEMAR (Laboratoire des Sciences de l’Environnement Marin), en témoigne aux côtés de Fabienne Le Grand, responsable de la plateforme LIPIDOCEAN.
      • Les lipides de poissons marins, un ingrédient santé pour le bien vieillir

        En raison de leurs effets positifs sur la cognition, les acides gras Omegas 3 sont préconisés pour atténuer les troubles de la mémoire pouvant survenir avec le vieillissement. Indispensables ou faiblement biosynthétisables par l’homme et les animaux de compagnie, ces acides gras essentiels doivent provenir de l’alimentation. Par conséquent, mieux connaître les sources naturelles d’Omega 3 et structurer une filière d’approvisionnement pérenne sont des conditions indispensables au développement d’applications industrielles.

        Afin de répondre à ces enjeux, le projet d’innovation collaboratif BrainBooster s’est positionné sur une ressource locale riche en Omega 3, les coproduits de sardines, en visant le développement d’une nouvelle voie de valorisation à haute valeur ajoutée pour ce qui est considéré à l’heure actuelle comme un déchet. Il s’agit de développer un ingrédient santé à destination des marchés de l’alimentation humaine et animale. Ce projet (2016-2020, 2.7 M€) est co-labellisé par Valorial et le Pôle Mer Bretagne Atlantique.

        Spécialisée dans l’alimentation des animaux de compagnie, l’entreprise Diana Pet Food est devenue partenaire de ce projet afin de développer un nouvel ingrédient pour son segment nutrition-santé. Le LEMAR (une unité mixte de recherche UBO, CNRS, IRD, Ifremer) et sa plateforme LIPIDOCEAN (spécialisée dans l’analyse fine des lipides marins) apportent à ce projet leur expertise et leurs connaissances en biochimie des lipides marins, en physiologie des poissons et en biotechnologies afin de mettre en place un procédé éco-respectueux d’extraction des lipides marins, permettant d’obtenir un produit final respectant un cahier des charges précis.

        La thèse CIFRE, une opportunité de partenariat de recherche innovante pour les industriels

        Cloé Oroy

        En pratique, une bourse CIFRE peut être obtenue en seulement 3 mois en soumettant à l’Association Nationale Recherche Technologie (ANRT) un dossier tripartite réunissant le candidat à la thèse ainsi que le laboratoire de recherche et l’entreprise qui assureront son encadrement.

        La subvention, versée annuellement sur 3 ans par l’ANRT, représente une aide financière pour l’entreprise à l’embauche du doctorant et ouvre des droits à l’éligibilité de certaines dépenses au Crédit d’Impôt Recherche. Ce dispositif très cadré par l’ANRT facilite la mise en place et le suivi du projet. La coordination de la thèse de Cloé Oroy est assurée par deux directeurs de thèse et deux encadrants scientifiques, dont Fabienne Le Grand.

        Naviguant entre Plouzané (LEMAR) et Vannes (DPF), Cloé Oroy a passé une majeure partie de son temps en entreprise pour assurer le développement du produit sur les outils préindustriels. Pourtant, elle s’est sentie « chez elle » aussi bien au LEMAR qu’à Diana Pet Food, bénéficiant d’un bureau et d’un encadrement adapté dans les deux structures.

        Un dispositif bénéfique

        Ce partenariat aura été gagnant pour l’ensemble des parties. Pour Cloé Oroy, la collaboration avec le LEMAR et la plateforme LIPIDOCEAN lui a permis d’acquérir des connaissances et de nouvelles compétences tout en répondant à des objectifs industriels. Elle souligne l’intérêt « d’évoluer ensemble avec l’expertise de chacun et de répondre à la problématique pas à pas ».


        Pour l’entreprise, la thèse CIFRE permet de s’appuyer sur des compétences scientifiques au meilleur niveau pour travailler sur un projet de rupture technologique de qualité, et ainsi de se démarquer de la concurrence.  Cette démarche de recherche partagée favorise une avancée en R&D plus rapide.


        Quant à Fabienne Le Grand, encadrer cette thèse lui a permis « de mieux connaitre le monde de l’entreprise » et lui a demandé de « s’adapter pour être dans la réalité de l’entreprise ». Pour le laboratoire, l’intérêt est tout d’abord scientifique, puisque cette thèse aura été l’occasion d’explorer des thématiques nouvelles et appliquées tout en se reposant sur la science fondamentale, le tout en cohérence avec les axes de recherche du laboratoire. Le LEMAR a ainsi renforcé ses connaissances sur les Omegas 3, ainsi qu’en biotechnologie, physiologie et écologie, tout en développant de nouvelles méthodes d’analyses biochimiques.


        Pour l’heure, Cloé va conclure cette belle expérience par l’obtention de son Doctorat en octobre prochain !

        Crédits photo : LEMAR.

      • Publié le 25/06/2020
Campus mondial de la mer
Technopôle Brest-Iroise
525, Avenue Alexis de Rochon
29280 Plouzané
Contactez-nous
#allerloin
  • Brest Métropole
  • Région Bretagne
  • https://www.tech-brest-iroise.fr/
Lettre d'informations : Désinscription | Mailings : Désinscription
 
Mentions-légales | Plan du site | Powered by diasite
Designed by diateam