• Votre courriel
    Votre mot de passe
  •  Lang.
Actualités
Actualités
      • Finale d'Ocean Hackathon® 2020 : prenez date !

      • La grande finale d'Ocean Hackathon® 2020 se tiendra le vendredi 4 décembre 2020 de 15h à 17h (heure de Paris) en direct et à distance.
      • Ocean Hackathon® 2020: the grand finale

        Il y a un peu plus d'un mois, chacune des 11 villes participant à Ocean Hackathon® 2020 désignait son équipe lauréate parmi un total de 83 projets. A Ancône, Brest, Boulogne-sur-Mer, Cadix, Carthagène, Deshaies, La Rochelle, México, Saint-Malo, Split, Toulon... ou ailleurs dans le monde, soyez nombreux à venir encourager votre équipe préférée.

        Au programme, les pitchs bien évidemment mais également des séquences interactives et des vidéos pour revivre les temps forts du weekend et mieux connaître la communauté Ocean Hackathon® 2020.

        Un jury composé des Ambassadeurs de Ocean Hackathon® mais aussi d'un représentant de chacune des 11 villes attribuera un certain nombre de points à chaque pitch. La somme des points conduira au podium. Les trois premières équipes se verront attribuer un prix offert par les Ambassadeurs. Cette année Ocean Hackathon® est également très honoré de la participation du Ministère de la Mer au jury. Un prix "coup de cœur du Ministère de la Mer" sera en plus attribué à une équipe.

        Connectez-vous à la finale

        Événement en anglais.

        Découvrez le jury

        Les Ambassadeurs et le Ministère de la mer

        • Laurent Kerléguer, Directeur général, Shom
        • Romain Charraudeau, Directeur du partenariat et du transfert pour l'Innovation, Ifremer
        • Matthieu Chevallier, Responsable du service de prévision marine , Météo France
        • Représentant de l'Office Français de la biodiversité
        • Stéphane Doll, Directeur, Cedre
        • Frédéric Moncany de Saint Aignan, Président, Cluster Maritime Français
        • Sigolène Brun, Directrice exécutive, Le Village by CA Finistère
        • Laure Dassonville, Sous-directrice modernisation, administration et numérique DGITM / Direction des affaires maritimes, Ministère de la transition écologique et solidaire

         

        Les représentants des éditions locales

        • Antonello Sala, CNR IRBIM (Ancone, Italie)
        • Francisco López Castejón, Cartagena Oceanographic Research Institute (Carthagène, Espagne)
        • Nikola Balić, University of Split (Split, Croatie)
        • Marie Nghiem, Village by CA PACA (Toulon, France)
        • Nicolas Bessec, Les Vagues (Saint-Malo, France)
        • David Merieau, Excelia Group (La Rochelle, France)
        • Gaëlle Jean, Blue Living Lab NAUSICAA (Boulogne-sur-Mer, France)
        • Sabine Garnier, KEM'S consulting (Deshaies, Guadeloupe, France)
        • Valérie Barbosa, French Embassy in Mexico (Mexico, Mexique)
        • Françoise Duprat, Technopôle Brest-Iroise (Brest, France)
        • Francisco González Pérez, State Delegate of the Cádiz Free Trade Zone Consortium (Cadix, Espagne)

         

        Qui sont les 11 lauréats ?

        Ancône, Italie

        Comment les espèces envahissantes se propagent-elles ? Animation des données de rangée pour communiquer l'historique des invasions

        CNR IRBIM

        "Un défi pour analyser et communiquer l'un des plus grands changements de notre époque : celui de la propagation des espèces envahissantes dans nos mers. En seulement 48 heures, une équipe de quatre chercheurs italiens dirigée par le CNR-IRBIM Ancône a reconstitué plus d'un siècle d'invasion, en animant des observations historiques recueillies par des scientifiques dans toute la Méditerranée. Des rapports provenant d'autres sources, telles que les réseaux sociaux et la science citoyenne, ont également été utilisés.
        Le travail de ces hackathoniens nous permet de visualiser l'ampleur de ces changements et leur impact sur les écosystèmes côtiers, avec des applications prédictives intéressantes".

        Lauréats d'Ancône

        Boulogne-sur-Mer, France

        MOPODES

        Boulogne-sur-Mer Développement

        Il s’agira pour ce défi de développer un outil numérique sous forme de plateforme, de site web, ou d’application qui nous servira à renseigner, centraliser et modéliser les différentes données recueillis à travers nos projets d’études.

        Lauréats de Boulogne-sur-Mer

        Brest, France

        Marine Analyst

        Campus mondial de la mer

        Le Marine Analyst simplifie et agrège l’accès aux données marines mises à disposition par les différents portails européens (EMODnet, Copernicus, IUCN, ICES…). A cet accès, le Marine Analyst intègre un système analytique complet et ouvert. L’objectif est de créer de la valeur ajoutée aux informations individuelles pour répondre à des enjeux sociétaux et environnementaux liés au domaine marin.

        Lauréats de Brest

        Cadix, Espagne

        Quantification des déchets océaniques à l'aide d'images (I-LITTER)

        Zona Base Incubazul

        Pendant l'Ocean Hackathon®, I-LITTER a développé un prototype d'application capable de reconnaître et de quantifier les déchets sur une image prise par un téléphone portable. L'application utilise l'intelligence artificielle pour classer chacun des déchets présents sur la photo et est capable de calculer la surface et le poids approximatifs de chaque objet.

        Lauréats de Cadix

        Carthagène, Espagne

        Système géoréférencé des hippocampes

        CORI

        Le défi a été proposé par une ONG qui se concentre sur la protection des hippocampes dans la lagune côtière de Mar Menor. Ils ont besoin d'un système pour améliorer le système manuel utilisé pour enregistrer les informations collectées concernant les hippocampes observés. Une application a été développée, connectée à un serveur cartographique. L'application permet au plongeur d'enregistrer les coordonnées, la taille, le sexe et le type de fond marin de chaque hippocampe détecté.

        Lauréats de Carthagène

        Deshaies, France

        Label 3D

        KEM'S

        Relevant de l’HITECH-CLEAN TECH-GREEN TECH tout en définissant une filière de recyclage de déchets plastiques, source de pollution marine qui met en danger l'environnement et la biocénose narine notamment, le projet "label 3D" , consiste d’une part à valoriser les ressources et à préserver la biodiversité marine de l’Océan Atlantique/et de la Mer des Caraïbes, et d’autre part à créer une application mobile à partir de la notation d’entreprises ayant de bonnes pratiques environnementales.

        Lauréats de Deshaies

        La Rochelle, France

        Appli pour la navigation maritime

        Village by CA Charente-Maritime Deux-Sèvres

        Connaître la profondeur à tout moment sous son bateau est une information précieuse pour la navigation de plaisance, que ce soit pour du loisir (pêche, ...) comme pour comparer la profondeur à son tirant d'eau. Toutefois, pour des raisons économiques, nombreux sont les bateaux ne disposant pas de sondeur (plaisance à la journée ou voile légère par exemple). L’objectif de cette application mobile est d’offrir une alternative à l’utilisation du sondeur, gratuite et facile d’utilisation. Le but étant de fournir aux navigateurs des informations sur la profondeur et le courant de marée à l'endroit où ils se trouvent dans les Pertuis. Une prédiction de hauteur d’eau est réalisée grâce à la position GPS du smartphone, en temps réel. Cette prédiction se base sur l’exploitation d’un atlas de marée régional, lui-même élaboré grâce à un modèle hydrodynamique développé dans le cadre d’une thèse réalisée au Laboratoire LIENSs (Université de La Rochelle).

        Lauréats de La Rochelle

        México, Mexique

        Carbón ¡Oh no!

        Ambassade de France au Mexique, Service de Coopération et d'Action Culturelle (SCAC-IFAL)

        Malgré sa pertinence et sa fragilité, les herbiers marins constituent l'un des écosystèmes côtiers les moins protégés de la planète. L´équipe "Carbón ¡Oh no ! a généré un modèle basé sur l'intelligence artificielle, capable de détecter, à partir d'images satellites Landsat, des changements dans la couverture des herbiers marins dans la réserve de biosphère de Los Petenes (Campeche, Mexique). Cet outil a pour vocation de permettre d'estimer la quantité de carbone séquestrée par ces organismes, de la traduire en crédits carbone et d'exprimer sa valeur en dollars. L'objectif du projet est ainsi de rendre visible l'importance économique et biologique de cet écosystème, ainsi que la nécessité urgente de le préserver du fait de son potentiel d'atténuation du changement climatique.

        Lauréats de México

        Split, Croatie

        Amarrage avancé dans les marinas

        University of Split

        L'équipe a mis au point un prototype de solution matérielle et logicielle et d'application web pour l'amarrage avancé dans les marinas qui permettra à chaque marina, port ou havre d'atteindre une bien meilleure efficacité. Le logiciel permet de cartographier tous les emplacements possibles pour l'amarrage des yachts, voiliers, bateaux à moteur, etc. et de mettre ces emplacements en ligne afin que chacun puisse voir les places disponibles et réservées, faire sa propre réservation et être totalement libre de ses soucis en naviguant vers la destination finale. L'extension matérielle du système est connectée au système de réservation informatique et permet de réserver chaque place possible dans chaque port ou marine, de sorte que chaque marin qui entre dans cette marine sache exactement quelle place est prise et quel est l'espace réservé qui lui appartient. En outre, la solution informatique du site web dispose d'une carte qui conduit le capitaine directement à son espace de réservation.

        Lauréats de Split

        Saint-Malo, France

        Mammif'Air

        Les Vagues

        La création d'un outil permettant d'analyser les images drones pour obtenir des nouvelles données scientifiques complémentaires sur les cétacés comme leurs vitesses, leurs caps, leur biométrie.

        Lauréats de St Malo

        Toulon, France

        Natural Solutions

        TVT Innovation

        L'objectif du projet est de créer un « internet des océans » IDO en utilisant les bateaux comme relais. Ils serviront notamment à récupérer puis transmettre les messages émis par des balises LORA - bas coûts et bas débits- dont les espèces marines sont équipées pour les transmettre aux serveurs terrestres. Ces messages permettront de renseigner le comportement de l'animal mais aussi d'autres types d'information telles que l'état des fonds marins, le niveau de biodiversité ou encore des informations utiles au pêcheurs et aux usagers de la mer.

        Lauréats de Toulon

      • Publié le 13/11/2020
Campus mondial de la mer
Technopôle Brest-Iroise
525, Avenue Alexis de Rochon
29280 Plouzané
Contactez-nous
#allerloin
  • Brest Métropole
  • Région Bretagne
  • https://www.tech-brest-iroise.fr/
Lettre d'informations : Désinscription | Mailings : Désinscription
 
Mentions-légales | Plan du site | Powered by diasite
Designed by diateam